YOGA TRAIL COURSE A PIED LE PETIT PLUS

  • YOGA & COURSE A PIED

    Le savez-vous que le yoga course à pied est une parfaite combinaison !

    Méthode qui consiste à développer de manière douce l’équilibre du corps mais pas seulement notre mental également. Une pratique régulière amène à la sérénité et au bien être Le yoga renforce et assouplit le corps, améliore les fonctions des systèmes respiratoire, le système veineux, hormonal et digestif par la pratique régulière des asanas, prayamana. Le yoga peut être pratique très jeune jusqu’à un âge bien avancé, la seule règle est de ne pas exiger une position que le corps ne peut faire. Au fil de la pratique, on connaît mieux son corps. Tout est basé sur un rythme lent et long adapté à chaque posture afin de ne jamais se fatiguer mais aussi et surtout pour détendre un maximum ses muscles.

    Les séances peuvent être construite de différente façon, celle que j’ai mis en place commence tout d’abord par une relaxation avec une prise de conscience de chaque membre de son corps, Puis un éveil de son corps sans aucune contrainte, sans stress en douceur. Commence alors une première phase, respiratoire puis une seconde phase les asanas pour enfin finir par une relaxation et une méditation.

    - Lutte contre le stress : Le fait de respirer 15 min par jour de manière profonde et avec la conscience qu’on respire profondément et longuement permet de réduire le stress et toutes les maladies liées au stress. Une pratique qui consiste à inspire profondément par une narine sur 4 temps puis Expiré par la narine gauche en 8 temps, répété pendant 10 fois puis on vide complément ses poumons pour inspirer à 80 % de sa capacité et retenir cet air inspiré pendant 3 temps. La rétention d’air et l’inspiration permettent vraiment de retirer toutes tensions dans le corps. Ce n’est pas le seulement le seul bénéficie cela permet d’ouvrir sa capacité pulmonaire.

    - Concentration : La course à pied, entraîne un impact qui a des répartitions sur notre squelette et la rétractation e nos muscle cela revient à 3 voire 4 fois notre poids ce qui forcément des répercutions sur nos articulations chevilles, genoux, hanches, dos.

    Vous comprenez maintenant l’importance de cette combinaison yoga/cours à pied.

    Le yoga c’est un moyen de récupérer, de s’assouplir, de s’étirer Le renforcement musculaire, le yoga utilise les muscles stabilisateurs si souvent oublié, il rend les articulations plus solides et améliore le mouvement de la course à pied. Renforce la musculature du dos des abdominaux, les fessiers si nécessaire pour descendre et monté les côtes Permets de retirer les toxines en passant par une réelle détente profonde de nos membres

    C’est également un moyen pour préparer avant une course les muscles et l’appareil cardio-pulmonaire en augmentant le débit sanguin progressivement par l’apport d’oxygène/ Prise de conscience efficace en course à pied :

    Pendant la course à la conscience de chaque foulée, permets de rendre plus efficace le mouvement, prise de conscience de sa respiration que l’on peut agir selon l’effort en monté ou en descente, une prise de conscience au moment de l’effort permettant de ne pas être extenué. Une respiration maîtrise plus facilement ce qui rend un mouvement plus confortable.

    Sa tenue corporelle, moins de fatigue, un dos droit, un corps équilibré et donc des appuis plus efficace.

    Pendant la course certains muscles sont utilisés de manière constante, le corps va automatiquement se défendre et rétracter les muscles, ce qui va au final réduire la souplesse des articulations et fragile le corps pour au final finir par des blessures chroniques en course à pied telle que les tendinites, tendinopathies, périostite ...

    Il est donc nécessaire de pratique du yoga pour l’assouplissement mais aussi pour oxygéner nos muscles.

    En plus de contrer physiquement les problèmes de posture, d’équilibre, de soufle, de concentration, de stress, le yoga permet d’avoir une connaissance de soi même, un retour au calme, de mieux maîtriser son énergie.

    A vos tapis maintenant...

    Linda GUIOT