Blog

  • YOGA & COURSE A PIED

    Le savez-vous que le yoga course à pied est une parfaite combinaison !

    Méthode qui consiste à développer de manière douce l’équilibre du corps mais pas seulement notre mental également. Une pratique régulière amène à la sérénité et au bien être Le yoga renforce et assouplit le corps, améliore les fonctions des systèmes respiratoire, le système veineux, hormonal et digestif par la pratique régulière des asanas, prayamana. Le yoga peut être pratique très jeune jusqu’à un âge bien avancé, la seule règle est de ne pas exiger une position que le corps ne peut faire. Au fil de la pratique, on connaît mieux son corps. Tout est basé sur un rythme lent et long adapté à chaque posture afin de ne jamais se fatiguer mais aussi et surtout pour détendre un maximum ses muscles.

    Les séances peuvent être construite de différente façon, celle que j’ai mis en place commence tout d’abord par une relaxation avec une prise de conscience de chaque membre de son corps, Puis un éveil de son corps sans aucune contrainte, sans stress en douceur. Commence alors une première phase, respiratoire puis une seconde phase les asanas pour enfin finir par une relaxation et une méditation.

    - Lutte contre le stress : Le fait de respirer 15 min par jour de manière profonde et avec la conscience qu’on respire profondément et longuement permet de réduire le stress et toutes les maladies liées au stress. Une pratique qui consiste à inspire profondément par une narine sur 4 temps puis Expiré par la narine gauche en 8 temps, répété pendant 10 fois puis on vide complément ses poumons pour inspirer à 80 % de sa capacité et retenir cet air inspiré pendant 3 temps. La rétention d’air et l’inspiration permettent vraiment de retirer toutes tensions dans le corps. Ce n’est pas le seulement le seul bénéficie cela permet d’ouvrir sa capacité pulmonaire.

    - Concentration : La course à pied, entraîne un impact qui a des répartitions sur notre squelette et la rétractation e nos muscle cela revient à 3 voire 4 fois notre poids ce qui forcément des répercutions sur nos articulations chevilles, genoux, hanches, dos.

    Vous comprenez maintenant l’importance de cette combinaison yoga/cours à pied.

    Le yoga c’est un moyen de récupérer, de s’assouplir, de s’étirer Le renforcement musculaire, le yoga utilise les muscles stabilisateurs si souvent oublié, il rend les articulations plus solides et améliore le mouvement de la course à pied. Renforce la musculature du dos des abdominaux, les fessiers si nécessaire pour descendre et monté les côtes Permets de retirer les toxines en passant par une réelle détente profonde de nos membres

    C’est également un moyen pour préparer avant une course les muscles et l’appareil cardio-pulmonaire en augmentant le débit sanguin progressivement par l’apport d’oxygène/ Prise de conscience efficace en course à pied :

    Pendant la course à la conscience de chaque foulée, permets de rendre plus efficace le mouvement, prise de conscience de sa respiration que l’on peut agir selon l’effort en monté ou en descente, une prise de conscience au moment de l’effort permettant de ne pas être extenué. Une respiration maîtrise plus facilement ce qui rend un mouvement plus confortable.

    Sa tenue corporelle, moins de fatigue, un dos droit, un corps équilibré et donc des appuis plus efficace.

    Pendant la course certains muscles sont utilisés de manière constante, le corps va automatiquement se défendre et rétracter les muscles, ce qui va au final réduire la souplesse des articulations et fragile le corps pour au final finir par des blessures chroniques en course à pied telle que les tendinites, tendinopathies, périostite ...

    Il est donc nécessaire de pratique du yoga pour l’assouplissement mais aussi pour oxygéner nos muscles.

    En plus de contrer physiquement les problèmes de posture, d’équilibre, de soufle, de concentration, de stress, le yoga permet d’avoir une connaissance de soi même, un retour au calme, de mieux maîtriser son énergie.

    A vos tapis maintenant...

    Linda GUIOT

  • L'ALIMENTATION ET LE YOGA : QUEQUES REGLES ALIMENTAIRES

     

    1)      Restez hydratés en buvant un minimum de 1,5 litre d’eau par jour.

     Évitez que l’eau soit trop froide, car cela peut contraindre vos vaisseaux sanguins et réduire votre digestion.

    Gardez l’eau à température ambiante ou buvez de l’eau tiède.

     

    2)      Réduisez ou évitez de consommer du café et de l’alcool,

    Car ils peuvent avoir un effet déshydratant.

     

    3)      Réduisez ou évitez les sucreries,

     Augmentez votre consommation de légumes et de fruits.

     

    4)      Évitez de manger ou de boire une heure avant de vous coucher le soir,

    Pour que le corps n’ait pas à digérer de grandes quantités de nourriture pendant la nuit.

     

    5)      Mangez lentement.

    Avant de mettre la moindre chose dans votre bouche, prenez d’abord le temps de regarder et d’apprécier votre nourriture.

    Même si vous n’êtes pas quelqu’un de spirituel, cette appréciation préparera votre corps à recevoir cette nourriture et les nutriments qu’elle est sur le point de vous apporter.

    Mâchez bien vos aliments et remarquez lorsque votre estomac est rempli. Quand c’est le cas, arrêtez de manger et demandez-vous honnêtement si vous avez encore besoin de continuer, même s’il reste de la nourriture dans votre assiette.

    Pendant une journée, écrivez sans jugement tout ce que vous mangez et buvez.

    À la fin de la journée, révisez cette liste et demandez-vous « pourquoi » vous avez choisi ce que vous avez consommé.

    Cet exercice n’est pas censé être négatif. Il s’agit simplement de vous mettre en contact avec ce dont votre corps a réellement besoin, et ce dont il pourrait se passer

    BON A SAVOIR :

    Les bénéfices de la marche à pied régulière peuvent inclure une baisse de la tension artérielle, une réduction du risque de diabète, d’un état dépressif, ou même d’un cancer du côlon.

    La marche à pied est aussi excellente pour les participants d’un cours de yoga qui se remettent d’une blessure.

  • QU'ES CE QUE LE YOGA ?

    Le yoga

    Le Yoga est une discipline née en Inde il y a des centaines d’années. Cette pratique ancestrale propose d’unifier le corps et l’esprit à travers des exercices physiques plus ou moins poussés, et une méditation pour parvenir à la prise de conscience de soi. En occident, la pratique du yoga est relativement récente.

    Le premier texte traitant le yoga a été rédigé, il y a 2500 ans par PATANJALI

    Le yoga est le chitta-vrtti-nirohdah autrement dit l’arrêt des tourbillons de l’esprit.

    Pour l’occident, le yoga est surtout synonyme de posture physique. Le nom même vient du mot sanskrit yuj que l’on traduit par « unir, joindre, connecter ». On retrouve également une autre signification yuj à savoir : « se centrer se concentrer en soi, méditer profondément.

    Vous aurez bien compris que le yoga n’est pas seulement des postures mais un état d’esprit.

    Il est impossible d’atteindre un calme mental absolu, mais la pratique de ses postures avec le souffle, nous permet de progresser dans ce sens, on constatera une évolution dans l’alignement, l’ampleur de l’étirement et la durée de son maintien.

    C’est donc une pratique qui permet de se rapporter à quelque chose de tangible, le corps, pour passer ensuite à quelque chose d’intangible, l’immobilité mentale.

    Pendant la pratique on se dirige depuis le connu vers l’inconnu en se servant du corps et du souffle.

    Cette pratique permet d’acquérir un calme intérieur alors que l’esprits humain se laisse facilement envahir par des pensées passé et avenir, par l’agitation du quotidien.

    Le hatha yoga favorise la conscience du corps, en revenant à son corps, on fait revenir le mental à l’instant présent. Seule la réalité du moment existe.

    Avec une pratique régulière, on arrive à lâcher prise, à diminuer son stress, avoir un corps souple, sain, des nerfs solides, un mental équilibré et une personnalité sereine et dynamique.

    D’un point vu plus pragmatique, le yoga vise également à renforcer l’équilibre entre le corps, le mental et l'esprit, mais c’est bien plus complet que ça.

    On enchaîne les exercices de respiration, les mouvements dynamiques et la méditation, le tout dans une atmosphère ludique. Impossible de s’embêter, il existe tellement de postures et de types de yoga.

    Le yoga permet donc d’équilibre son corps et son mental, il permet également de redessiner sa silhouette éliminer les toxines et à se libérer des tensions.

    Dès l’échauffement, l’ensemble des muscles et des articulations s’activent. Ainsi, le yoga permet de travailler les muscles en douceur et en profondeur, plutôt qu’en volume. Résultat, les muscles s’allongent et se délient, le corps se sculpte de manière harmonieuse.

    L’immense majorité des cours de yoga concernent surtout la dimension corporelle, c’est-à-dire le hatha yoga.
    Dans la voie traditionnelle, il a pour but de conserver le corps dans un état de santé optimal et de discipliner l’esprit.

    hatha yoga a pour signification, HA « le soleil », tha « la lune »mais hatha signifie également le yoga de l’effort parce qu’il y a une pratique posturale.

    Il s’articule autour de trois outils principaux :

    - Les postures, les asanas. De la charrue au bateau en passant par la demie lune, il en existe plus de 1 000. Statiques ou dynamiques (enchaînements comme la célèbre salutation au soleil), elles se font toujours sans forcer, dans le respect du corps, en prêtant une attention particulière au positionnement du corps et à l’alignement de la colonne vertébrale.


    - Les exercices respiratoires, les pranayamas. Indissociables de la pratique des postures, ils s’articulent autour de quatre phases principales de la respiration : l’inspiration, la rétention poumons pleins, l’expiration, et la rétention poumons vides. Pendant un cours de yoga, il existe ainsi différentes façons de respirer : en mettant l’accent sur l’une ou l’autre de ces phases, en adoptant un rythme lent ou rapide, en respirant par une narine seule, les deux narines, ou les narines alternées, en produisant ou non du son, en inspirant ou expirant plus ou moins longtemps.


    - La relaxation, yoga nidra Cette phase, qui conclut généralement la séance, s’accomplit en position assise ou allongée. Elle s’accompagne d’une respiration lente et profonde, de suggestions, ou de sons très doux.

    Sa pratique a des effets bénéfiques en profondeur tant sur le plan physique que sur le plan mental : il peut soulager divers types de maladies si répandues aujourd’hui, telles que l’hypertension, les problèmes respiratoires, les troubles digestifs, les migraines, le mal de dos, l’anxiété etc…

    D’autres techniques plus poussées (avec bandhas, les drishtis, les mudras, les bijas, au niveau de la méditation des visualisations sur les chakras ou les énergies subtiles, des récitations de mantras, dharana et dhyana) permettent une exploration de notre intérieur plus vaste.  

    La plupart de ces positions de yoga sont ultra simples et ne nécessitent rien d'autre qu'un tapis, une tenue légère.

    Venez découvrir, je vous attends à mon prochain cours….

    Linda GUIOT

    Lire la suite